Cet espace est le tien !

Comme nous te l'avons expliqué, la période que nous vivons est tout à fait inédite. Nous pensons à toi, à ton parcours scolaire et les enseignants t'ont remis divers dossiers que tu es capable de réaliser seul.

Nous ne sommes pas en vacances ! Ni les enseignants ni toi.

Nous espérons que tu vas pouvoir t'amuser, sortir, aller courir en forêt mais aussi programmer un peu de travail à la maison.

Tu trouveras sur cet espace des documents qui seront placés à ton attention.

Il n'y a rien d'obligatoire, tu le sais. Mais pense à " ton métier d'élève" comme nous te l'avons décrit.

Bonne chance.
 

Nous pensons fort à toi,

                                                     

Tes enseignants et ton Directeur.

Messages aux élèves.

Ressources informatiques (tous les élèves).

Voici quelques sites web que les enseignants te suggèrent d'utiliser pour que tu puisses t'entraîner seul(e).

                                                                          AVIS AUX PARENTS

Plusieurs d'entre vous m'ont contacté s'étonnant de l'absence de cours en ligne. Nous comprenons votre inquiétude.
Je dois vous rappeler qu'il est, pour l'instant, INTERDIT aux enseignants de donner cours d'une quelconque manière et d'enseigner de la nouvelle matière.
La situation dramatique et inédite que nous vivons fait que chaque enseignant, très inquiet comme tout un chacun, est à l'origine de plusieurs idées pour rester en contact avec ses élèves : site de l'école et espace élèves, padlets originaux, connexion par Skype, ... et c'est tout à leur honneur ! Je communique tous les jours avec ceux-ci et nous planchons sur des idées d'activités qui sont sensées ancrer les apprentissages.

Les travaux sont proportionnés et adaptés, les enfants n'étant pas accompagnés pédagogiquement. Il n'y aura aucune évaluation de ces travaux. 

Nous sommes bien obligés d'utiliser les nouvelles technologies pour communiquer mais il faudra malgré tout limiter le temps de présence des enfants face aux écrans ! Les activités proposées s'inscrivent dans un cadre qui se veut rassurant, valorisant et bienveillant.

La fracture numérique nous apparaît ici pleinement. Beaucoup de familles ne peuvent mettre à disposition un ordinateur, n'ont pas d'imprimante, ... et je pense qu'il faudra se tourner vers un média plus commun à toutes les familles si la situation doit perdurer : la télévision.

Une chaîne française, France 4 pour ne pas la nommer, donne des cours en ligne mais qui sont à suivre avec beaucoup de discernement pour le fondamental : aucune manipulation possible, leçon frontale, explications sommaires, ... Je sais néanmoins que la RTB a été approchée par nos autorités.

Nous placerons dans l'espace élèves des liens que nous trouvons intéressants mais sur tous ces sites, le tri doit être fait ! Je reste ouvert bien évidemment à toute proposition, conseil ou idées dont vous nous feriez part.

Je ne répéterai jamais assez également : vos enfants doivent jouer, s'aérer, courir, peindre, danser, chanter et LIRE !

   

Prenez soin de vous et de vos proches.

Nous pensons énormément à vous,

La Direction,

ENFANTS et CORONAVIRUS... Comment leur en parler ?

Inutile de faire l'autruche devant les  plus jeunes en espérant les enfermer dans un cocon, certes douillet... mais déconnecté ! Et donc qui augmenterait leurs angoisses.

1. Parlez... mais pas trop :

Agissez progressivement, en interrogeant d'abord votre enfant avec des questions vagues : " Tu en as entendu parler ? Que sais-tu exactement ?".
S'il ne semble pas plus intéressé, n'insistez pas. Mais vu l'actualité ultra-médiatisée, mieux vaut cependant anticiper en évoquant directement l'épidémie.
A zapper : les paroles anxiogènes du style : " Tu es trop petit pour comprendre !".

2. Choisir les bons mots

S'il a plus de 6 ans, utilisez les termes réels même si ces derniers vous semblent féroces : épidémie, maladie, ... en expliquant ces mots au plus juste. N'abusez pas des détails.

A zapper : tout ce qui laisse imaginer un danger omniprésent et impossible à cerner comme un monstre tapi dans l'ombre...

3. Restez rassurant :

Envers et contre tout ! Garantissez-lui que de simples gestes d'hygiène permettent d'échapper au virus. Prouvez-le par du concret : des mouchoirs en papier, du savon, des serviettes propres, ...

Rappelez-lui tout ce qui est bon pour la santé : sortir au grand air, bien manger, bien dormir, ...

A zapper : les critiques sur les pouvoirs publics, la thèse du complot, ...

4. Demeurez lucides :

Rappelez bien que ces faits dramatiques restent exceptionnels tant en précisant que vous ( parents, autorités, hôpitaux, ... ) agissez pour les protéger. N'hésitez pas à répondre : " je ne sais pas " si votre enfant devient insistant. Il vous surprend stressé devant le JT ? Jouez franc jeu : " moi aussi ça me fait peur".

A zapper : les discours "bébé" et la contagion de la panique. Si vous êtes incapable d'en parler, demandez à quelqu'un de le faire à votre place.

5. Passez à l'action :

Efforcez-vous de toujours terminer par une note souriante. Exprimez la chance d'avoir une famille, des amis, une société qui protège ses concitoyens, des médecins performants...

A zapper : l'impuissance est un des sentiments les plus insupportables ! Pour trouver des solutions, stimulez sa créativité : on ne peut plus faire de bisous à mamy ou aux copains ? Inventez un code, un signe. Fini le foot ? Vive les balades à vélo ! Pas d'école ? Après être passés sur le site de celle-ci, et si on préparait le goûter ou le souper ensemble ?

                                                                                  POSITIVEZ ! C'est bon pour la santé de tous !

Bureau:    02 648 99 26  / 02 348 65 21

Garderies : 0484 369 660